lundi 19 février 2018

INTERCOM Weekend de toutes les communautés ursulines de France



Les 11 et 12 février 2018 la rencontre des sœurs de France s’est tenue au Centre Spirituel de Saint Hugues de Biviers. Nous nous sommes retrouvées 14 sœurs de toutes les communautés.

Le thème était le « vœu de Pauvreté ». Chacune s’était préparée à partir d’un texte du Jésuite Jacques Guillet 1910-2001, paru dans la revue "Christus" en 1959 sur la « Pauvreté de Jésus Christ ».
Jésus, le Pauvre, est un homme libre, dépouillé dans sa vie, dépouillé de son temps, lequel ne lui appartient pas. Il se fait proche des plus riches et particulièrement des plus pauvres. Il reçoit tout de son Père et ne désire rien d’autre que la Volonté du Père. Sans fausse humilité, il est conscient de ce qu’il est « Je suis le chemin, la vérité et la vie, Je suis le vrai cep, le pain de vie, Je suis la lumière du monde …» . Sa mort révèle sa totale pauvreté : ses disciples l’ont lâché, renié, ou trahi. Jésus meurt dans le dénuement total.




C’est le père Daniel Desouches sj, qui nous a aidées à entrer dans la contemplation de Jésus, et à faire le lien avec la pauvreté que propose Saint Ignace de Loyola à tout homme qui désire suivre Jésus. La pauvreté n’est donc pas recherchée pour elle-même : «  l’homme doit user des choses de la terre dans la mesure où elles lui sont une aide et s’en dégager dans la mesure où elles lui sont un obstacle Ainsi que, de telle manière, nous ne voulions pas, quant à nous, santé plus que maladie, richesse plus que pauvreté, honneur plus que déshonneur, vie longue plus  que vie courte, et ainsi de tout le reste ». Texte des Exercices XVIe siècle. 
Ce fut l’occasion d’un bel échange entre nous toutes et avec le père.










Le samedi soir un spectacle sur « le Cantique des Cantiques » nous a été proposé.


A la fin du weekend Sœur  Marie Thé nous a montré des photos toutes récentes de la nouvelle construction du Noviciat en Tanzanie.
Heureux moment que fut ce temps passé ensemble !!!

Communauté des sœurs de Sœur Ursule à Virieu.

lundi 5 février 2018

02 février JOURNÉE DE LA VIE CONSACRÉE

 Les religieux, religieuses et les personnes consacrées de diverses familles, mouvements et instituts se sont rencontrés à la cathédrale de Chambéry où, avec notre Archevêque Mgr Philippe Ballot, ils ont pu rendre grâces au Seigneur pour cette belle vocation donnée à l'Eglise


Après la messe, un repas partagé - rapide car il fallait rejoindre Biollay pour continuer la fête ...





Un très beau spectacle "Désert fertile" a plongé plusieurs de participant dans les souvenir de leur propre appel, un mystère de grâce et un "trésor dans le vase d'argile"

Emmanuelle, Véronique et Renata ont participé à cet événement diocésain.
Małgorzata, quand à elle, est restée à Modane et le fêtait avec certains paroissiens après la messe 

vendredi 2 février 2018

L’évangélisation selon Mère Ursule Ledochowska présentée pour les hommes d’aujourd’hui


Pour le 02 février - journée de la vie consacrée

« Allez dire au monde entier les merveilles de Dieu »
Un jour, cette parole qui nous vient des temps anciens a touché notre cœur et nous désirons en parler avec vous et partager ce qu’elle nous dit aujourd’hui.
Et si c’était encore une bonne nouvelle pour notre temps ? Oui en ces jours, vivre est une épreuve pour beaucoup, qui nous fera voir le bonheur ? Le bonheur que tout le monde cherche et que les médias nous font miroiter, se cache-t-il dans la richesse, le plaisir, le sexe, le pouvoir, la réussite ? Est-il à la portée de tous ? Où le trouver dans ce dédale de chemins humains ? Mais sommes-nous comblés par tout ce que le monde offre et seulement pour une petite partie de l’humanité ? Nous sommes troublés : le bonheur serait- il réservé à quelques- uns. Nous désirons chercher avec vous un bonheur pour tous offert au monde entier.
Nous avions bien entendu parler du Christ dans notre enfance.  Tous les clochers de nos campagnes témoignent de sa présence parmi nous. Et de tous temps des témoins et des saints se sont levés pour le suivre et l’imiter.


 Parmi eux, il en est d’une femme Julie Ledochowska. Elle a fondé sa vie sur la personne du Christ. Elle disait à ses élèves : « Lis, relis l’Evangile, tu y trouveras une perle de prix qui rendra ta vie lumineuse, pleine de douceur, proche de Dieu, tu trouveras Jésus et il deviendra le compagnon inséparable de ta vie ». Et parlant de la prière elle disait : « Ouvre largement ton cœur au désir de l’amour.  Sois sûre alors, que Jésus accepte ce désir, même si tu te sens indifférente et froide ; Il t’aidera à obtenir l’amour que tu désires tant ». Pour apprendre la prière elle disait : « repose en silence, attends, Jésus travaille en toi, ne le fuis pas ».
Sa sérénité constante traduisait sa confiance en Dieu.  Son ouverture la rendait adaptée aux signes de son temps, elle qui était toujours en route, jamais déracinée, enracinée en Dieu. Elle s’approchait de chacun avec simplicité sans distinction de l’âge et du rang social, attentive aux besoins matériels et spirituels de toute personne qu’elle rencontrait. Interrogée sur son orientation politique elle répondait sans hésitation : « Ma Politique c’est la politique d’amour ».
Elle a pu dire au cours de sa vie : Que Jésus Christ soit la source de votre joie, de vote paix, de votre bonheur ».
Ursulines CJA


mardi 30 janvier 2018

Le bal folk pour tous les âges !



Le 26 janvier 2018 le service des Aumôneries de l’Enseignement Public de Savoie a organisé pour la première fois le bal folk dans la salle de fêtes à Vimines. 


Beaucoup de personnes de toutes générations sont venus pour cette proposition festive de vendredi soir dès 19h : les tous petits avec leurs parents, des collégiens, lycéens, jeunes professionnels, parents de jeunes, mais aussi paroissiens ayant eu l’information à la fin d’une messe et personnes locales ayant vu les affiches



Au total 100 participants pour ce premier bal folk, tous bien motivés pour s’amuser !


Après un repas partagé de bons plats apportés par chacun, les musiciens du groupe « Funky Folk Band of Chainaz » de l’Albanais, nous ont guidés et accompagnés pour apprendre des pas de danse folk, avec l’aide d’Agnès et de Catherine au micro ! Tous étaient présents pour passer un bon moment convivial avec d’autres et faire connaissance, autour de danses endiablées et de rondes ! Joies et rires assurés ! Fin vers minuit !

Merci aux musiciens ! Et grand merci à chacun pour votre participation à cette soirée festive


Les bénéfices du bal serviront à financer le pèlerinage à Rome du 21 au 27 octobre 2018 pour les jeunes lycéens de l'aumônerie. Ce pèlerinage est en lien avec le Synode des Évêques, lancé par le Pape François, autour du thème « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ». 

Sr Renata Miszczuk
                                                          Communauté Chambéry-Modane

mercredi 17 janvier 2018

WEEKEND SPI-SKI-RAQUETTES


10 personnes dont 7 jeunes animateurs de Savoie (Albens, Aix-les-Bains, Yenne, Modane, St Jean de Maurienne) 
se sont retrouvées du 12 au 14 janvier à Lanslevillard 
pour un weekend organisé par le service de l’Aumônerie de l’Enseignement Public.


Logement très agréable au presbytère. 

















Matinées avec prière, Messe et topos avec les pères David de Lestapis et Eloi Benet, ainsi que moi-même, autour des thèmes
  • « Etre animateur auprès des ados »,
  • « La Parole de Dieu »
  • et « Vie spirituelle et prière »















Après-midi autour du ski ou raquettes au choix pour chacun ! 
Soirée festive le samedi soir autour d’un repas crêpes et de jeux.
Ambiance assurée !
 





Bilan très positif pour ce premier weekend organisé pour les jeunes animateurs en aumônerie.


Bonne participation de chacun pour la prière mais aussi pour la préparation des repas, la vaisselle…
 

Les animateurs ont pu apprendre à se connaitre, à partager, à se nourrir spirituellement et peut-être à organiser des choses ensemble en dehors !


 

Ambiance festive et détendue pour tous et enrichissante !


sr Renata Miszczuk

Communauté Chambéry-Modane

dimanche 31 décembre 2017

Noël, Nouvel An : Gloire à Dieu et paix aux hommes









Noël: une histoire vrai?
Jésus est-il réellement né dans une étable entourée de bergers?
Les rois mages sont-ils vraiment venus lui offrir des présents?
Que disent les textes exactement.
La communauté paroissiale de Modane a lancé une invitation à chercher ensemble les réponses lors d'une tournée crèches le jeudi, 28 décembre.
A Aussois, les enfants ont trouvé la signification du mot NOËL, à Villarodin, l'origine de la crèche et à Fourneaux l'origine de l'arbre de Noël alors qu'au Freney ils ont découvert la signification des santons, de la bûche et les 13 desserts.

 Le froid de la matinée ne nous a pas empêché de prendre la route.
 Les crèches ont été différentes. Toutes très belles.









Voilà une réponse trouvé!






Le lendemain, 29 décembre c'était la communauté locale d'Avrieux qui a fêté l'ouverture de l'année de St. Thomas Becket, leur patron, né en 1217. 
La chorale le "Petit Bonheur" a bien embellie la fête.

mardi 21 novembre 2017

Journée fraternelle des diocèses de Savoie

Ce dimanche 18 novembre, à l'appel du Pape François et de notre évêque Mgr Ballot, nous avons vécu une journée fraternelle où étaient invités spécialement les personnes en précarité.










Partage autour de l'évangile du jour : la parabole des talents, qui avait été préalablement conté, repas partagé, ateliers divers : danse, théâtre, marche contemplative, louange, sculpture, dessins.... et réalisation d'une immense fresque, et messe présidée par notre évêque.







































Pour moi, la joie d'être "adoptée" pour la journée par une petite fille d'une dizaine d'années venue avec sa maman qui a vécu de grandes difficultés. Magie des prénoms : la maman s'appelle Véronique ! Joie de la maman qui, au moment de nous dire au-revoir, m'a simplement dit : merci, ma fille était bien avec vous pendant cette journée et admiration devant la maturité de cette petite fille qui, après avoir vécu cette nouvelle relation, m'a simplement dit en partant : "à l'année prochaine". Joie aussi de voir se tisser des liens de jeu grâce aux poupées Barbie entre cette petite fille et une autre. C'était beau de les voir s'approcher progressivement l'une de l'autre jusqu'à partager leurs jeux. Magie de l'enfance.